La musique : un DOPANT en course à pied ??

run music

Et oui certaines fédérations considèrent la musique comme dopant. Vous aimez courir en écoutant votre morceau favori ou pour booster vos performances et bien maintenant cela sera interdit en course officielle. D’après la Fédération Française d’Athlétisme, l’écoute de musique en course serait dopant et améliorait les performances jusqu’à 15%.

run music2

Alors oui nous sommes d’accord il faut faire attention car le fait d’avoir un casque et ne rien entendre peut provoquer des accidents mais de là à interdire la musique en course pour motif de dopage, nous restons perplexes. Nous allons interdire les vêtements flous??? Où est la liberté de courir? L’un des sports qui provoquent le plus de liberté se tire une balle dans le pied??

run music3

run music4

 

4 réflexions au sujet de « La musique : un DOPANT en course à pied ?? »

  1. FH

    Merci pour toutes ces infos, voici une bonne lecture. J’ai appris différentes choses en vous lisant, merci à vous. Bonne journée à tout le monde ! Fabienne Huillet neonmag.fr

    Répondre
  2. Site web

    En moyenne, les coureurs ont couvert les 5 km plus rapidement quand ils ecoutaient de la musique avant et pendant la course. Les differences de temps n etaient pas consideres comme statistiquement significatives, mais ce qui est important dans un article de recherche et dans l enregistrement d un 1 coureur peut etre different. Dans la condition sans musique, le temps moyen pour parcourir les 5 km etait juste en dessous de 27,2 minutes.

    Répondre
  3. Senoc

    Mais en pratique, comment la FFA va-t-elle pouvoir faire respecter ce nouveau reglement modifie en catimini ? En disqualifiant tous les contrevenants ? Ce sont plus surement les «coureurs elite» qui devraient faire les frais de ce nouveau reglement. On pense notamment aux traileurs qui pour se changer un peu les idees prennent souvent plaisir a courir en musique.

    Répondre
  4. Rxp

    Des chercheurs bresiliens ont teste les effets de la musique sur 15 coureurs avant, pendant et apres qu ils courent sur une distance de 5 kilometres sur piste. Les participants de l etude font de la course a pieds depuis cinq ans en moyenne, et s’entrainent environ une heure par jour.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>